Partons à l’exploration de ton sexe.

  • par

Le sexe de la femme, ce bel inconnu !

Une femme est déjà très peu à l’aise avec son corps social alors lui demander d’appréhender avec exactitude et amour une partie d’elle qui a été si souvent dénigré, pas facile.

Combien de mes lectrices et patientes ont eu la curiosité d’aller se regarder, se toucher pour s’explorer. Je dénombre très peu de curieuses.

La religion a mis son veto certes sur le corps de la femme, son plaisir, mais il est bien question de VOTRE CORPS. Pourquoi vouloir donner caution à une croyance aussi absurde que le corps de la femme puisse être sale ou pervers ?
Votre corps est choyé dans sa fonction reproductrice pourtant, c’est toujours de vos organes génitaux cachés, de votre vulve, vagin, utérus, ovaires qu’il est question. Selon sa fonction, votre intimité sera bonne ou néfaste.

Ne pourrait-on pas un instant profiter de sa singularité. Sortir de cette dynamique sexuée et regarder son sexe de la même manière qu’une oreille. Apprécier la beauté de sa forme, sa complexité et sa diversité.

Beaucoup d’Artistes plasticiens ont tenté avec plus ou moins de succès d’en donner une représentation. La démarche intéressante, parle malgré tout des autres femmes. Vous, êtes-vous identifiées, reconnues? NON. Comment s’apprécier dans une représentation toute singulière. NON, vous n’étiez pas sur l’œuvre. Alors, comment approfondir cette connaissance si ce n’est partir à l’exploration ?

Savoir comment il se porte, ce qui l’irrite, ce qui le soigne ou l’apaise, c’est prendre en charge sa santé et la responsabilité de son bien-être. Vous pourriez connaître les différentes phases du cycle selon son épaisseur, sa sensibilité, sa rugosité, sa couleur. Il vous appartient d’en détecter les variations avant la mise en place d’inconfort, et éviter l’infection. Vous ne vous substituez pas à l’examen gynécologique, pour autant, vous n’êtes pas obligé d’attendre qu’on vous dise comment vous allez. Avoir une connaissance de ses altérations internes vous permettrait de motiver le rendez. C’est comme la palpation de vos seins.

Ne pensez-vous pas qu’il est grand temps de démystifier ce sexe.
Est-ce que l’homme a honte de son sexe, de le toucher, de le montrer ??? Subit-il les mêmes accusations ? Son sexe, est-il plus beau, plus important que le vôtre.

Alors, ….. 🙂

Il n’appartient qu’à vous de le réhabilité.

Belle découverte

Mylhena
Coach de vie intime

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *